geniedulieu banniere

Les matériaux écobiologiques


 

L’architecture écobiologique encourage l’utilisation de matériaux sains et écologiques.
Ce dossier a pour objectif de servir de base de réflexion et de guide pour les particuliers
et les professionnels du bâtiment.

Les matériaux recommandés

  • sont sains car ils ne portent pas atteinte à la santé et au bien-être
  • sont écologiques car recyclés et / ou recyclables
  • sont naturels car renouvelables et / ou biodégradables
  • sont économiques car de production locale et produisant peu de déchets
  • sont perméables à la vapeur d’eau et aux énergies naturelles

Seuls les critères ci-dessus ont été retenus. Les critères financiers, facilité et temps de mise en oeuvre, disponibilité
dans le commerce, durabilité, esthétique, non pas été retenus.

Tous les matériaux recommandés ne répondent pas toujours à l’ensemble des critères. Ils ont été approximativement classés du meilleur à l’acceptable. Cette liste est évolutive, de nouvelles données issues de la science, des expériences in situ et des études sur la santé publique peuvent en modifier le contenu.

L’objectif de cette liste n’est pas d’imposer des choix, mais de proposer de nombreuses alternatives aux matériaux traditionnellement mis en oeuvre. Ces derniers sont souvent conditionnés par les aspects financiers et à un minimum d’entretien, ne tenant compte, ni de la santé des utilisateurs, ni des écosystèmes.

L’emploi de certains matériaux peut avoir des conséquences fâcheuses sur la santé et le bien-être des habitants. Lisez à ce sujet le dossier sur les toxiques de l’habitat.

Utiliser des matériaux sains et écologiques n’est pas un luxe réservé à quelques privilégiés. Une architecture écobiologique peut aussi être moins chère qu’une construction traditionnelle.

Des architectes audacieux et consciencieux le prouvent.

Attention

Lorsque vous souhaitez acquérir un objet immobilier, demandez le descriptif des travaux. Il contient en principe la liste de tous les matériaux utilisés. Lisez-le attentivement et vérifiez que les matériaux proposés figurent dans la liste des matériaux recommandés.

Certains prétendent construire avec des matériaux "sains, naturels et recyclables" simplement parce que c’est à la mode, mais n’offrent en réalité qu’un cube de béton armé emballé dans du synthétique.

Le béton armé ne contient que des éléments naturels : des pierres, du sable, de l’eau, du fer et pourtant il ne répond pas aux critères de l’écobiologie. Son emploi doit être limité ou rendu biocompatible par l’adjonction de chaux ou de carbometum®.

Les matériaux non recommandés

  • dégagent des produits toxiques allergènes, neurotoxiques ou cancérigènes
  • émettent des particules (fibres) allergènes ou cancérigènes
  • produisent des déchets toxiques
  • sont radioactifs ou ionisants
  • perturbent les énergies cosmotelluriques
  • perturbent le champ magnétique naturel
  • entravent la diffusion de vapeur d’eau
  • modifient le spectre de la lumière visible
  • émettent des champs électrostatiques importants
  • nécessitent une "énergie grise" très supérieure à la moyenne, pour un usage similaire
  • sont difficilement recyclables, non renouvelables, non biodégradables
  • produisent des déchets en grande quantité
  • portent atteinte au paysage

Tous les matériaux non recommandés répondent à l’un ou l’autre de ces critères, lors de la production, de la mise en oeuvre ou à l’élimination (démolition du bâtiment). Ils n’y a pas de classement particulier.

Liste des matériaux

Canalisations et tuyau de drainage

recommandé : grès cérame, terre cuite, béton, fibrociment, PE (polyéthylène)
non recommandé : acier, fonte, PVC (chlorure de polyvinyl), béton résine
pour un puits canadien : ciment, grès cérame ou terre cuite, diam. 20cm. non recommandé : pour un puits canadien : PVC, acier


Etanchéité du sol

recommandé : hérisson de cailloux concassés ou Misapor, bentonite de sodium, PE,
non recommandé : PP (polypropylène), PVC, asphalte, bitume, caoutchouc synthétique


Murs de façade

recommandé :
mur thermique monolithique en brique terre cuite (monomur en nids d’abeille), béton poreux (cellulaire),
béton léger (argile expansé), pierre ponce artificielle
double mur en brique terre crue, pierre naturelle, terre cuite, brique silico-calcaire
ossature bois, panneaux de bois sans formaldéhyde

non recommandé : tôle d’aluminium, tôle d’acier, brique ciment


Crépi de façade

recommandé : chaux hydraulique, argile, silicate, ciment et perlite
ciment + chaux hydraulique (ciment blanc à la place de ciment gris)
teinté dans la masse

non recommandé : crépi résine silicone, résine synthétique, adjuvants


Peinture de façade

recommandé : à base de chaux, de silicates naturels, de perlite, mica, titane et liant végétal
non recommandé : acryl, silicates organiques, silicone, PUR (polyuréthane)


Bardage de façade

recommandé : bois, pierre naturelle, ardoise, terre cuite, verre, céramique, fibrociment
non recommandé : tôle d’acier, tôle d’aluminium, plomb, cuivre, zinc, titane, bardeau de bitume, résine synthétique


Barrière vapeur

recommandé : papier Kraft 1 à 3 couches, PA (polyamide)
non recommandé : aluminium, PP, PE, papier bitumé, papier huilé


Isolation thermique

recommandé :
fibres ou laine de chanvre, fibres de lin, joncs, coton, coco, cellulose de bois,
laine de mouton,vermiculite, liège, laine de bois, fibres de bois compressée,laine de verre, laine de pierre, verre cellulaire,
fibres ou laine de bois, perlite

non recommandé : PUR, polystirène expansé et extrudé, polyesther,
papier journal recyclé, ouate de cellulose, sandwich de feuilles d’aluminium et isolant

remarques : les produits inflammables sont traités avec du sel de bore


Béton

recommandé :
béton non armé, avec 10 à 25% de chaux, éventuel treilli de cuivre mis à la terre
béton poreux, béton léger avec argile expansé
béton avec fibres de bois, de verre, de carbone
béton armé, sans adjuvants
huile de décoffrage biodégradable
coffrage réutilisable

non recommandé : béton styrène, béton précontraint, adjuvants)


Structure métallique

recommandé : acier
non recommandé : aluminium, acier zingué, éloxage, minium au plomb ou au zinc)

Remarques :
limiter la quantité de métal
tous les éléments métalliques doivent être mis à terre par l’équipotentiel


Dalle et plancher

recommandé : solivage en bois, caisson en bois, dalle mixte bois-béton,
bois massif (planches clouées), hourdis en terre cuite et béton non armé

non recommandé : béton armé, béton précontraint, tôle d’acier


Corps creux

recommandé : terre cuite, bois, béton léger avec argile expansé
non recommandé : acier, PUR, béton styrène


Mur intérieur

recommandé : carreau de plâtre, panneau de plâtre fibreux ou de plâtre cartonné
(structure bois au lieu de métal), brique terre cuite, brique d’argile, pisé, béton poreux,
terre crue et paille, brique silico-calcaire, panneau OSB, panneau marine, panneau fibre de bois (dur)

non recommandé : brique ciment, panneau d’aggloméré, contre-plaqué


Plafond

recommandé : enduit plâtre, chaux, panneau de plâtre fibreux ou de plâtre cartonné,
bois massif, fibre et laine de bois

non recommandé : aluminium, polymère, PUR


Fenêtres et portes

recommandé : bois, bois-acier inox, bois-alu, acier peint, acier inox, acier thermolaqué,
brique et panneau de verre

non recommandé : aluminium, PVC, PC (polycarbonate), acryl, polystyrène, éloxage,
joint silicone, verre isolant avec argon ou xénon, filtre UV (ultra-violet)


Stores et volets

recommandé :bois, tissus
non recommandé : aluminium, synthétiques


Couverture

recommandé : bardeau de bois, tuile terre cuite, pierre naturelle, fibrociment, tuile béton,
couverture végétalisée plate ou en pente, crochets à neige, tuile photovoltaïque

non recommandé : tôle métal, PVC, acryl, polymères, bitume et asphalte, tôle en fibre de verre


Sous-couverture

recommandé : fibre de bois traité contre l’eau, fibrociment
non recommandé : feuille PE


Ferblanterie et couverture métallique

recommandé : cuivre, zincor, zinc-titane
non recommandé : aluminium, titane, fer-blanc

Remarques :
tous les éléments métalliques doivent être mis à terre par l’équipotentiel
descente d’eau pluviale en fibrociment ou acier galvanisé


Chauffage de sol ou de mur

recommandé : PE
non recommandé : acier, tube en cuivre, laiton, PP

Remarques :
le chauffage de sol par résistance électrique est à proscrire
température maximale de l’eau dans les tuyaux 35°C


Radiateur

recommandé : radiateur en acier, fonte, vannes thermostatiques
non recommandé : radiateur électrique en acier (avec ou sans huile) ou en verre


Protection contre le feu

recommandé : plâtre
non recommandé : amiante, peinture F30, enduit spécial anti-feu


Isolation phonique

recommandé :
3 couches panneau de plâtre, carreau de plâtre 10cm, brique T.C. pleine
double mur terre cuite avec deux épaisseurs différentes et isolation thermique
feuille lourde sans plomb

non recommandé : feuille de plomb


Revêtement de sol intérieur

recommandé :
parquet en chêne, hêtre, érable européen, pin, bambou traité avec huile de lin, cire d’abeille
coco, sisal, jute, liège
linoléum naturel, caoutchouc naturel
pierre naturelle : Solnhofen, calcaire, grès, ardoise, marbre , granit et gneiss
carrelage en céramique, grès, terre cuite, clinker

non recommandé :
moquette, PVC, stratifié, asphalte, résine acryl ou epoxy, linoléum synthétique
halogène, plastifiant, colle synthétique
vitrification acryl ou epoxy
bois non européen et non FSC

Remarques :
contrôler la radioactivité pour carrelage, granite et gneiss non suisse


Autre revêtement de sol

recommandé :
pavé de bois, gravier, boulet, pavé en pierre naturelle


Peinture pour l’intérieur

recommandé :
murs : gomme naturelle ou latex, pigments minéraux ou végétaux
murs : chaux, pigments minéraux
murs : caséine, pigments minéraux ou végétaux
bois : lasure à la caséine
bois : peinture à base d’huile de lin, de bois de Chine, de ricin
métal : peinture à base d’huile de lin, de bois de Chine, de ricin

non recommandé :
silicates organiques, alkyde, acryl, PUR, cadmium, plomb

Remarques :
protection avec papier recyclé


WC

recommandé : wc en céramique, couvercle des wc en bois , réservoir à deux compartiments
non recommandé : couvercle PVC


Autres appareils

recommandé :
évier en grès, acier inox
baignoire et receveur de douche en acier émaillé
isolation phonique de la baignoire et du receveur
lavabo en céramique, terre cuite, verre, acier inox

non recommandé : acryl, PVC, PUR, résines synthétiques


Robinetterie et conduites

recommandé :
mélangeur avec économiseur d’eau
robinetterie en acier chromé
conduite d’alimentation en PE, métalplast, acier inox, verre,
écoulement en PE, fonte, fibro-ciment
robinet d’arrêt, réducteur, coude en bronze, acier spécial
isolation minérale apparente pour conduite d’eau chaude ou chauffage

non recommandé : plomb, cuivre, PVC, PP

Remarques :
tous les éléments métalliques doivent être mis à terre par l’équipotentiel
alimentation des wc avec eau de pluie filtrée
système Plocher, Grander ou Tachyon sur l’alimentation principale
filtre à osmose inversée pour l’eau de boisson (équiper un robinet, par ex. cuisine)
l’arrivée d’eau doit être coupée du réseau de distribution par 50cm de tuyau en PE


Meuble de cuisine

recommandé :
plan de travail en bois, granite, marbre, acier inox
meubles en bois huilé, mélaminé
meubles en bois massif, panneau de bois multicouche ou copeau (OSB)
appareils à faible consommation d’énergie (voir étiquette "déclaration énergie")

non recommandé :
stratifié, aluminium, acryl, panneau MDF
résines vinyliques, colle " néoprène ", résines époxydiques
bois non européen et non FSC
four micro-onde (destruction de la vitalité des aliments et probablement cancérigène)

Remarques :
tous les éléments métalliques doivent être mis à terre par l’équipotentiel
tous les appareils doivent être mis à terre


Tapisserie

recommandé : ingrain en papier recyclé, jute, colle à base d’amidon, latex naturel
non recommandé : vinyl


Divers

recommandé :
réseau universel Newline 600
éclairage de secours par luminaires standards
cadre de filtre à air en bois
alarme par contact, détecteur de présence IR

non recommandé : détection par hyperfréquence


Energie grise

L’énergie grise est la quantité d’énergie nécessaire
à la production et à la fabrication des matériaux.

Certaines valeurs sont contestées par les fabricants, néanmoins elles permettent d’établir un ordre de grandeur. De manière générale, vous constaterez que les métaux sont très gourmands en énergie grise, et les matières synthétiques plus que les matières naturelles.

Les valeurs élevées des fibres de bois s’expliquent par l’énergie nécessaire à réduire le bois en petites fibres. Pour la même raison, les chaudières à bois sont intéressantes lorsqu’elles consomment des bûches ou des copeaux. L’élagage des arbres et des vernes par la voirie produit une grande quantité de déchets de bois qui sont de toute manière broyés pour faciliter le transport. Quant aux pellets, l’énergie pour les produire réduit à néant tous les efforts. A ce tarif, l’éco-bilan d’un chauffage au mazout avec une chaudière à condensation est bien meilleur.

Les matériaux ont été classés par catégorie d’emploi, dans l’ordre du moins gourmand au plus gourmant en énergie grise.

L’énergie grise n’est qu’un paramètre parmi d’autres. Les matériaux ont des propriétés différentes en physique du bâtiment, en statique, en architectonique. Certains sont irremplaçables dans un emploi spécifique. Le béton cellulaire, très avantageux du point de vue énergétique, se comporte mal sous l’effet des charges et les tassements.

Le but de cette liste est de vous faire prendre conscience d’un aspect souvent passé sous silence.

Informations tirée du livre Eco-logis, la maison à vivre / Thomas Schmitz-Günther / Könemann / 99

Métaux

acier 60’000 kWh/ m3
cuivre 140’000 kWh/ m3
zinc-titane 180’000 kWh/ m3
aluminium 190’000 kWh/ m3<

Canalisations

tuyau en grès 3’200 kWh/ m3
tuyau fibrociment 4’000 kWh/ m3
tuyau PVC 27’000 kWh/ m3
tuyau d’acier 60’000 kWh/ m3

Murs porteurs

béton poreux (cellulaire) 200 kWh/ m3
brique silico-calcaire creuse 350 kWh/ m3
brique terre cuite (nids d’abeille) 450 kWh/ m3
béton léger (argile expansé) 450 kWh/ m3
béton 500 kWh/ m3
brique silico-calcaire de parement 500 kWh/ m3
brique terre cuite perforée 700 kWh/ m3
brique ciment 700 kWh/ m3
brique terre cuite pleine 1’200 kWh/ m3
béton armé 1’850 kWh/ m3

Enduits

enduit argile ou terre crue 30 kWh/ m3
enduit à la chaux 450 kWh/ m3
enduit plâtre 750 kWh/ m3
enduit ciment 1’100 kWh/ m3
enduit synthétique 3’300 kWh/ m3

Charpente

bois d’oeuvre 180 kWh/ m3
bois lamellé-collé 2’200 kWh/ m3

Cloisons légères

panneau de plâtre cartonné 850 kWh/ m3
panneau de plâtre fibreux 900 kWh/ m3
panneau d’aggloméré 2’200 kWh/ m3
panneau fibre de bois (dur) 3’800 kWh/ m3
contre-plaqué 4’000 kWh/ m3

Isolation thermique

fibres de lin 30 kWh/ m3
fibres de chanvre 40 kWh/ m3
cellulose de bois 50 kWh/ m3
laine de mouton 55 kWh/ m3
laine de roche 150 kWh/ m3
perlite 230 kWh/ m3
laine de verre 250 kWh/ m3
argile expansé 300 kWh/ m3
panneau de liège 450 kWh/ m3
polystyrène expansé 450 kWh/ m3
polystyrène extrudé 850 kWh/ m3 panneau fibre de bois (tendre) 1’400 kWh/ m3

Etanchéité

asphalte coulé 1’950 kWh/ m3

Couverture

tuile béton 500 kWh/ m3
tuile terre cuite 1’400 kWh/ m3
tuile fibrociment 4’000 kWh/ m3


Stéphane Cardinaux

Architecte EPFL

Formateur et chercheur en géobiologie et bioénergie
Spécialiste en bilan par électrophotonique GDV