geniedulieu banniere

Les normes de bien-être


 

Le principe de précaution

Les normes proposées ci-dessous sont celles communément admises en Allemagne. Elles ont été établies en fonction des données scientifiques (tests en laboratoire et données statistiques) et des données empiriques in situ (questionnaires et données épidémiologiques). Les valeurs des normes officielles sont souvent 1000 fois plus élevées que les normes écobiologiques, dites aussi normes biotiques. Les normes écobiologiques respectent le principe de précaution, c’est-à-dire que dans le doute d’un effet néfaste sur la santé, pas encore prouvé, il vaut mieux limiter les doses et les temps d’exposition. L’objectif de ces normes est de quantifier les nuisances en rapport avec leur impact sur le bien-être et la santé. Elles sont susceptibles d’être modifiées en fonction des nouvelles découvertes. En général les valeurs limites ont tendance à diminuer au fil des années.

Les normes écobiologiques fixes des valeurs cadres et non des valeurs limites.

idéal = valeur idéale à obtenir sur un lit
bien = bonne valeur, faible perturbation, à ne pas dépasser sur un lit
norme = valeur à partir de laquelle les risques statistiques de maladie doublent
santé = valeur à partir de laquelle des problèmes de santé sont souvent constatés

Champ électrique - 16.6Hz à 50Hz (Hertz)

idéal < 100 mV/ m (millivolts par mètre)
bien < 1 V/ m (volts par mètre)
norme < 5 V/ m (norme suisse 5’000 V/ m)
santé 50 V/ m

Le champ électrique est une zone d’influence autour d’un appareil ou d’un câble branché sur l’alimentation électrique (16.6Hz pour les CFF et 50Hz dans l’habitat). Il est diminué par les murs épais et stoppé par un mur en béton armé. Notez que le bois est un isolant mais il< conduit les champs électriques. Le champ électrique se mesure à l’aide d’un voltmètre muni d’une antenne ou d’un bras isolant.

Champ magnétique (val. moy.) - 16.6Hz à 50Hz (Hertz)

idéal = 0 nT (nanotesla) = 0 mG (milligauss)
bien < 20 nT = 0.2 mG
norme < 200 nT = 2 mG (norme suisse 100’000 nT)
santé 500 nT = 4 mG

Le champ magnétique est une zone d’influence autour d’un appareil ou d’un câble dans lequel circule un courant électrique. Il traverse tous les matériaux de construction sans être diminué. Le champ magnétique se mesure à l’aide d’une bobine inductive reliée à un voltmètre. Les mesures doivent préciser s’il s’agit de la valeur maximale unidirectionnelle (val. max.) ou de la moyenne dans les trois directions de l’espace (val. moy.)

Champ électromagnétique non pulsé - 10KHz à 3GHz

idéal < 0.02V/ m (volts par mètre)
bien < 0.14V/ m
norme < 0.6V/m

Le champ électromagnétique non pulsé est celui des antennes radio, CB, gendarmerie, police, aéroport, hôpitaux, télévision, système d’alarme, etc. Ces champs se mesurent à l’aide d’un mesureur de bandes muni d’antennes spéciales, selon les fréquences.

Champ électromagnétique pulsé - 300MHz à 3GHz (GSM)

idéal < 0.006V/ m (volts par mètre)
bien < 0.04V/ m
norme < 0.2V/ m (norme suisse 4 à 6V/ m selon fréquence)

Le champ électromagnétique pulsé est celui des antennes relais pour natels. Il est atténué par les gros murs et dépend fortement de l’inclinaison et de l’orientation des émetteurs. Jusqu’à 50m d’une antenne placée à 20m de haut, les valeurs sont faibles. En revanche entre 100m et 250m, elles dépassent souvent de beaucoup les normes écobiologiques (env. 1V/ m), puis décroissent lentement. Ces champs se mesurent à l’aide d’un mesureur de bandes muni d’une antenne spéciale. Les natels et les fours micro-ondes (fuites par les joints) ne se mesurent officiellement pas en mV/ m, mais en W/ kg (watts par kilo). Mesurée avec un mesureur de bande, les valeurs sont généralement très élevées.

Champ électrostatique à 2 cm

idéal < 10V (volts)
bien < 100V
norme < 500V
santé 2’000V

Le champ électrostatique est émis principalement par les matières synthétiques et les appareils électriques. Ils sont annulés en les couvrant d’une couche d’un matériau naturel ou par un liquide antistatique pour écran d’ordinateur. La charge électrique se mesure avec un mesureur de champ électrostatique, normalisé à 2 cm.

Décharge du champ électrostatique

idéal < 10" (secondes)
bien + norme < 30"
santé 1 minute

Si la valeur du champ est importante, la diminution dans le temps et la charge résiduelle sont également.

Radioactivité

idéal < 200 Bcq (Becquerel)
bien < 400 Bcq
norme 600 Bcq
santé 800 Bcq

La radioactivité provient principalement du centre de la Terre et un peu de certains matériaux de construction. Les objets radioactifs sont rares et rayonnent à une faible distance. La radioactivité se mesure avec un compteur Geiger-Muller.

Résistance de la mise à terre

idéal < 0.5 Ohms
bien < 2 Ohms
norme < 5 Ohms
santé 30 Ohms

La résistance de la mise à terre se mesure aux bornes d’une prise électrique à l’aide d’un multimètre.

Variation locale du champ magnétique naturel vertical

idéal < 100 nT/ m (nanotesla sur 1 mètre parcouru)
bien < 200 nT/ m
norme < 1’000 nT/ m
santé 4’000 nT/ m Le champ magnétique naturel dans sa composante verticale est perturbé par la géologie, les aimants et les masses métalliques dans la construction. La variation correspond aux valeurs mesurées en deux points distants de 1 m. Le champ magnétique naturel vertical se mesure avec un géomagnétomètre.

Variation locale du champ magnétique naturel horizontal

idéal < 2° (degré)
bien + norme < 10°
santé 90°

Le champ magnétique naturel dans sa composante verticale est perturbé par la géologie, les aimants et les masses métalliques dans la construction. La variation correspond à l’angle mesuré apport au nord magnétique moyen du lieu. Le champ magnétique naturel horizontale se mesure avec une boussole.


Stéphane Cardinaux

Architecte EPFL

Formateur et chercheur en géobiologie et bioénergie
Spécialiste en bilan par électrophotonique GDV